Une webcam pour monter la garde


François Picard - 21/02/2006

Pour beaucoup de gens, ce peut être rassurant de savoir ce qui se passe à leur bureau, à la maison, dans leur entreprise ou à l’extérieur d’un bâtiment quand ils n’y sont pas. On ne pense cependant pas souvent à exploiter son ordinateur avec une webcam et l’un des nombreux logiciels qui permettent de transformer cet ensemble en un système de surveillance et de sécurité très efficace.

Les webcams ne servent pas juste à faire des conférences vidéo, à clavarder en vidéo ou à enregistrer des photos ou des vidéos à joindre à un courriel. Elles peuvent permettre de voir, par exemple, qui entre dans une pièce, qui s’approche d’un ordinateur, qui avance vers un bâtiment durant les vacances ou si un camion de livraison arrive. Il existe des dizaines de webcams à des prix variant de 20 $ à 200 $. On a qu’à brancher une webcam au port USB d’un ordinateur et à installer son pilote ainsi que le logiciel de base qui l’accompagne pour qu’elle soit prête à fonctionner. Si on veut aller plus loin et la transformer en outil de surveillance, il ne reste plus qu’à acheter un logiciel à cet effet.

Parmi les différents logiciels que nous avons testés, celui qui nous semble présenter le meilleur rapport qualité/capacité/prix actuellement est Willing Webcam 3.2 de Willing Software. Il est multilingue, français inclus. Il peut fonctionner sous Windows 98/Me/2000/XP avec toutes sortes de sources vidéo, qu’il s’agisse d’une caméra USB, d’une webcam ou même d’une caméra vidéo analogique reliée à l’ordinateur par une carte de capture vidéo.

Rares sont les logiciels permettant d’exploiter autant une webcam ou d’autres sources vidéo. Willing Webcam permet de capturer les photos, de les sauvegarder dans différents formats, de les retransmettre automatiquement sur un site Web ou un site FTP pour les diffuser sur Internet. Il dispose, en plus, d’un système de détection de mouvements avec alarme, prise de vues et transmission par réseau ou par courrier électronique. Le logiciel supporte toutes les caméras à prises USB, FireWire, S-Video ou vidéo composite et même les caméras IP qui transmettent des images en format JPEG. Il permet également la capture vidéo en format AVI.

C’est impressionnant de voir la quantité de fonctions possibles offerte par ce logiciel. Juste au niveau du système de sécurité qu’il permet de créer, il vaut largement le prix demandé. Avec une caméra sur le bord d’une fenêtre, on peut voir si quelqu’un approche du bâtiment, être prévenu par un signal sonore, enregistrer des photos ou un film de la scène. On peut faire la même chose dans un bureau pour surveiller les allées et venues. On peut également brancher plusieurs caméras en même temps et voir leur image simultanément à l’écran de l’ordinateur. Le logiciel peut composer un numéro de téléphone pour prévenir l’occupant des lieux ou même la police qu’il y a un intrus à telle adresse.

Le logiciel est parfait aussi pour transmettre des photos et des vidéos sur un site Web et les actualiser, que l’on soit branché à Internet en permanence ou qu’on utilise une ligne où il faut composer un numéro, auquel cas le logiciel s’en charge. Avant d’envoyer les photos sur un site Web, le logiciel peut les améliorer, les sauvegarder dans un fichier le plus petit possible, ajouter une date ou des effets spéciaux. En plus, Willing Webcam peut être programmé pour envoyer des photos à des adresses de courriel et donc à un téléphone cellulaire pouvant accéder au Web. Inversement, on peut même se servir du courrier électronique pour donner des instructions au logiciel depuis un autre endroit.

On peut essayer le logiciel durant quelques jours avant de l’acheter. Deux versions sont disponibles, Willing Webcam Lite à 21 $ et Willing Webcam complet à 55 $ environ. La version Lite ne peut pas envoyer d’images ou de vidéos sur un site HTTP ou FTP ni en envoyer par courriel, mais elle dispose de toutes les autres fonctions dont celles de détection de mouvements, ce qui en fait quand même un logiciel très intéressant pour une vingtaine de dollars seulement. On peut acheter le logiciel sur le site Web de la compagnie et le télécharger.

Quelques autres logiciels de surveillance vidéo disponibles en français :

AutoWebCam de Theuds, pour Windows 95/98/Me/2000/XP, en français ou en anglais, gratuit. Le logiciel le plus simple et le moins développé qu’on puisse trouver mais quand même pratique. Il permet de prendre des photos manuellement ou à intervalles puis de les visionner avec le même logiciel.

WebcamFTP de Proximis, pour Windows 95/98/Me/2000/XP/2003, en français ou en anglais, vendu en partagiciel (50 $ environ). Il permet de prendre des photos à intervalles réguliers avec une webcam pour les sauvegarder sur disque ou les envoyer sur un site Web ou FTP. Il comprend une fonction de détecteur de mouvements.

AxelWebCam d’Axel Chambily pour Windows 95/98/Me/2000/XP, en français, distribué gratuitement. Il s’agit d’un petit logiciel de surveillance vidéo qui prend des photos à intervalles fixes et les sauvegarde sur le disque dur avec l’heure et la date.

CC-CAM Alarm System de CCDéveloppement pour Windows NT/2000/XP, en français ou en anglais, vendu en partagiciel (55 $ environ). Ce petit logiciel détecte les mouvements dans le champ de la webcam et il prend des photos quand il en repère. Il les sauvegarde sur le disque dur ou les transmet sur Internet ou par courrier électronique.

SpyWebCam de Bmhsoft, pour Windows 95/98/Me/2000/XP, en français ou en anglais, vendu en partagiciel (42 $ environ). Logiciel de capture d’images et de détection de mouvements qui permet de sauvegarder les images sur disque dur ou de les retransmettre par télécopie, SMS, courrier électronique, FTP ou même par un message téléphonique vocal. Il peut même capturer de la vidéo et du son. De plus, SpyWebCam est capable de créer de toutes pièces une page HTML incorporant l’image et de l’envoyer automatiquement sur un site Web. C’est un logiciel très complet pour le prix.