VMware propose deux nouveaux programmes


Alain Beaulieu - 18/07/2008

Le fournisseur de technologies de virtualisation VMware a levé le voile sur deux nouveaux programmes de partenariat. Alors que le premier se destine aux bâtisseurs de systèmes, le second cible les fournisseurs de solutions de type client léger.

Faisant suite à l’établissement de nouvelles ententes de partenariat avec les fournisseurs de concepts d’origine (Original Design Manufacturers) ASUS, Gigabyte, Inventec et Tyan, qui s’ajoutent à l’entente conclue en février avec Supermicro, le premier programme permettra aux bâtisseurs de systèmes de mettre sur pied des serveurs à une, deux et quatre interfaces de connexion et des serveurs lames supportant la plateforme de virtualisation de VMware.

Cela se traduira, pour les clients, par un éventail plus large et diversifié de solutions certifiées ESX et ESXi Hypervisor de VMware, satisfaisant une gamme plus large de besoins et de tailles d’entreprises, incluant les PME, et, pour les fournisseurs, par des opportunités commerciales accrues, découlant d’un élargissement du bassin de clientèle. Les systèmes construits suite à l’entente conclue avec Supermicro étant déjà disponibles, VMware s’attend à ce que les systèmes résultant des nouvelles ententes, qui permettront de satisfaire toutes les bourses, le soient au cours du troisième trimestre de 2008.

Déjà utilisées par des dizaines de milliers de clients mondialement, les systèmes intégrant la technologie ESX de VMware permettent de réduire les coûts, de mieux protéger les systèmes d’information et les données et accroître la productivité des utilisateurs.

Aspirant également à offrir plus de choix aux clients, le deuxième programme a pour but de permettre aux fournisseurs de plus facilement certifier que leurs appareils de type client léger peuvent être déployés en tant qu’ordinateurs de bureau virtuels compatibles à la technologie Virtual Desktop Infrastructure (VDI) de VMware.

Cette technologie permet de remplacer des ordinateurs de bureau traditionnels par des machines virtuelles pouvant être regroupées dans des centres de données, accessibles via divers types d’appareils, contribuant ainsi à réduire le coût total d’acquisition et la flexibilité avec laquelle peuvent être gérées les ressources. Ainsi, les clients peuvent se prévaloir des avantages de la technologie de virtualisation de VMware en utilisant une plus grande variété d’appareils. Déjà, Chip PC, Computer Lab International (CLI), Devon IT, Fujitsu Siemens Computers, HP, IGEL, NEC, Pano Logic, Praim by CompuMaster, Sun Microsystems et Wyse ont annoncé qu’ils allaient adhérer au nouveau programme de VMware.

Alain Beaulieu est adjoint au rédacteur en chef au magazine Direction informatique.